Emmanuel et son pointer Dylan
Emmanuel et son pointer Dylan
Mon ami Graziano toujours en pleine forme
Mon ami Graziano toujours en pleine forme
Jean et son setter Tomy du Bois de Balisy
Jean et son setter Tomy du Bois de Balisy
Une belle journée de chasse
Une belle journée de chasse
NÎGER Tialer, CACS meilleur de race Chartre
NÎGER Tialer, CACS meilleur de race Chartre
Cédric en compagnie de Feeling PEM . Femelle
Cédric en compagnie de Feeling PEM . Femelle
Laurick et son setter anglais Basic
Laurick et son setter anglais Basic
Mon ami Graziano avec son setter Glaukos
Mon ami Graziano avec son setter Glaukos
Education d'un Braque Alemand avec Patrick
Education d'un Braque Alemand avec Patrick
Sagesse à l'envol parfaite
Sagesse à l'envol parfaite
Breton à l'arrêt dans la plaine champenoise
Breton à l'arrêt dans la plaine champenoise
Lia en séance d'éducation
Lia en séance d'éducation
Un Setter Anglais dans son parcours
Un Setter Anglais dans son parcours
Après un concours, les juges aux résultats
Après un concours, les juges aux résultats
Pendant le résultat le silence est d'or
Pendant le résultat le silence est d'or
La longue caravane des Fiels
La longue caravane des Fiels

POINTER----et/ou----SETTER

Ce sont des chiens avec un grand mental qui ne trainent pas dans les bottes !

Qualité indispensable aujourd'hui où le gibier se fait rare.

Bien  dressés ils attendent tranquillement que leur maître vienne les servir.

A leur efficacité s'ajoute un style et un arrêt qui est un plaisir pour les yeux.

Le POINTER : de  la  vitesse, de  l'autorité, de  l'intelligence, un  nez  puissant, un  dressage

                       souple, un spectacle formidable...

C'est un excellent chien de famille avec une réputation sans égale pour la chasse, il est un compagnon  idéal, intelligent et harmonieux, il est  calme et énergique selon les situations.

EN  CONCLUSION : chien de chasse  parfait, réussite  absolue  dans  l'art de  la sélection, le  

                                POINTER  réunit  un  nombre  de  qualités  impressionnantes  :   beauté,

                                intelligence, noblesse  de la silhouette, intuition et, par-dessus tout, don

                                inné pour la chasse.

Alors, pourquoi vous priver d'un Pointer.

LE POINTER (son dressage)
POINTER.doc
Document Microsoft Word 466.5 KB

LA  QUÊTE

Sa  quête  est  incomparablement  élégante  et  rapide. Toujours  au  galop, un  galop  souple et  rythmé, régulier  et  rectiligne, il  mène un train  d'enfer, parcourant le terrain dans un rayon de 200 à 300 mètres autour  du  chasseur avec une ardeur, une endurance tout à fait remarquables. C'est un athlète fait pour la  chasse  sportive  et  les  grands  espaces, sans  égal  en plaine ou en terrain découvert, menant  une quête croisée naturelle, la tête haute, le nez sensible à la moindre odeur.

 

C'est  le  chien  d'arrêt  par excellence, le seigneur de nos plaines. Si l'on tient compte de la vitesse à laquelle  il  chasse, c'est un réel prodige, tout comme son odorat. Il s'immobilise de façon si soudaine, en effet, qu'il  semble  changé  en statue de pierre. Il est là, figé, les muscles incroyablement tendus, pétrifié ou  parfois  presque  tremblant, tant  la  tension est grande. C'est ce qu'on appelle un arrêt franc, ferme, bref, parfait.

 

Il résiste aux fortes chaleurs comme à la fatigue. Seule l'eau n'est pas sa spécialité, bien qu'il y aille sans aucune  hésitation. Sa  rapidité  le  rend  particulièrement  efficace  pour le gibier à plume, la perdrix et la bécasse  en  terrain  sec, et  la  bécassine au marais. Son pied ovale, dit " pied de lièvre ", lui donne une suspension  excellente qui lui permet l'approche du gibier sans que celui-ci s'en doute. Son dressage est précoce et facile, si l'on tient compte de son hypersensibilité qui confine parfois à la nervosité.

 

Chien sans équivalent, compagnon idéal du chasseur, on comprend qu'il n'existe qu'une seule variété de Pointer, celle-ci  étant  parfaite, mais  qu'elle  ait  été  utilisée pour améliorer la plupart des chiens d'arrêt européens.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le SETTER  ANGLAIS est un superbe chien de chasse fougueux et racé, si on ajoute l'élégance et le style  de sa course et de ses arrêts et la belle complicité avec son maître.. Lorsqu'il entre dans le champ d'une émanation, tout  son  corps  s'abaisse encore plus près du sol. Seules sa tête et sa truffe restent hautes et au-dessus de la végétation... Par  une  tension  extrême,  tel  un   félin,   cherchant    par    cette  action insidieuse à s'approcher au plus près du gibier... S'il s'assure de la présence du gibier, il ralentit  de  plus en plus et se tétanise à l'arrêt, le masque expressif, l'oeil étincelant, la queue tendue suivant la ligne du rein, mais plus haute et un peu plus  arquée que dans le galop. L'action féline, basse et rampante, s'observe particulièrement en terrain découvert lorsque le setter anglais a peur d'être vu du gibier.                       

" On pourrait dire que c'est le chien parfait !!! "

SUPERBE  ARRÊT SETTER
SUPERBE ARRÊT SETTER

Le SETTER  ANGLAIS : CHIEN   de   CHASSE   par   excellence,   admiré   de   tous   pour son       

ELEGANCE  et  son  EFFICACITE. Je  dirais  que le Setter Anglais est une vrai " machine " à détecter  et  à bloquer le gibier et qu'un bon Setter accompagné d'un bon fusil sont le duo

idéal pour une chasse réussie.

En  tant  que  chien de chasse, il possède de par ses origines une allure féline et élégante qui font toute sa beauté.

Son   caractère  n'a  d'égal  que  ses  attraits  physiques : INTELLIGENT,  OBEISSANT,  CALME  et ATTENTIF,  le  SETTER ANGLAIS  est  un  chien  d'une  compagnie très agréable et facile à vivre.

Curieux  de  tout, doux  et  patient, il  n'a guère de défauts. Son éducation est facile à mener, il comprend  très  vite  ce  que  vous  attendez  de lui, nul besoin de fermeté tellement celui-ci a envie de vous faire plaisir.

Comme  beaucoup  de  races  de  chien, le  SETTER ANGLAIS a BESOIN D'ESPACE et D'ACTIVITE PHYSIQUE. Une  longue  promenade  quotidienne en liberté lui est nécessaire afin qu'il puisse assouvir  ses  instincts  de  chasseur  et  son  besoin  de  courir. Si  vous travaillez et avez un espace réduit, il est préférable de renoncer à cette race.

A la chasse ou en concours, l'éloignement du chien est proportionnel à la confiance placée dans le dressage.

La condition essentielle d'une bonne utilisation d'un chien anglais, une utilisation à la chasse qui donne  une  entière  satisfaction  à  son  propriétaire, cette  condition  sine qu'a  non, c'est  un  dressage adéquat suffisant. L'harmonie "homme-chien" ne peut être conditionnée que par une espèce de " contrat de confiance mutuelle " entre eux deux.

 

Complicité homme-chien

L'équipe  doit  faire  preuve  d'une grande complicité : cela implique de longs moments passés ensemble depuis l'âge chiot, une éducation progressive à base d'affection mais qui ne soit surtout pas pour autant être   exempte   de   fermeté   ni   d'autorité, à   condition  que   la  colère  ne  vous  gagne  pas,  jamais.

Quatre étapes essentielles doivent être franchies pour obtenir la plénitude d'une satisfaction recherchée dans  l'utilisation  d'un  chien  de  chasse  à  quête  étendue ; j'insiste  bien  sur  cette précision : à quête étendue.

 

1 Le rappel. C'est  la  base de tout le reste, le B.A-B.A indispensable. Inutile d'entreprendre quoi que ce soit d'autre avant que le rappel soit bien digéré.

 

2 La révélation ou le réveil de la passion. S'agissant  de  chiens  de chasse, pas de chien de cirque, il  semble  logique  de  mettre  assez  tôt le chien en situation de chasse et en présence de vrai gibier de préférence ; à  défaut, sachons  nous  contenter  d'oiseaux  naturels, c'est à dire sauvages.

Des oiseaux qu'il puisse poursuivre sans jamais rattraper, c'est le plus important à ce stade.    

Des oiseaux à l'envol franc, qui ne se laissent pas aborder de très près.

 

Quand le chien change de tactique.

Plus  ou  moins  vite, le  chien  comprendra  qu'il  ne  peut  pas attraper l'oiseau et changera de tactique.

La  "grosse perdrix"  d'élevage  est  à proscrire dans ces exercices ; neuf fois sur dix, le chien l'attrapera, ce  qui  compliquera  la  suite  considérablement : la  fermeté  nécessaire  de l'arrêt et accessoirement la sagesse  à  l'envol. Cette  deuxième  étape  consiste  donc à permettre au chien de réveiller une passion pour laquelle il doit vivre, passion qui est supposée sommeiller en lui.

En  cas  d'indifférence  totale  affichée  devant  des  oiseaux  qui  volent  sous  son nez, autorisez moi un conseil : ne vous attachez pas trop à votre ami !

 

3 L'arrêt. C'est  l'étape suivante et logique. Ce que le chien ne peut réussir à faire seul (attraper l'oiseau qu'il  a  poursuivi  dans  ses  premières  sorties)  son  instinct  et  son  intelligence  vont  bientôt  lui  faire comprendre que c'est par son arrêt et l'attente de votre collaboration qu'il pourra alors arriver à ses fins. Ici  encore, consultez  votre  manuel...ou  exiger  un  arrêt ferme et sûr, pourvu que votre chien ait du nez bien sûr.

 

L'esprit "grande quête"

Tout  l'art consiste alors à s'efforcer de préserver l'entier potentiel du chien, pourvu que ce fameux esprit "grande quête"  vous  habite, bien  entendu. C'est  là  que  doit  intervenir  votre confiance en lui grâce à l'éducation  qu'il  a  su assimiler progressivement. En somme, la distance à laquelle s'éloigne le chien est directement proportionnelle à la confiance que l'on place dans le dressage qu'il a reçu : plus vous exigez que  votre  animal  ne  s'éloigne pas trop de vous, moins vous êtes assuré de son obéissance immédiate au rappel, de son arrêt et de la fermeté de ce dernier.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE  SETTER  ANGLAIS

LA  QUÊTE

Sa  quête est ample et naturellement croisée. Plus féline que rigide, elle lui permet d'explorer au mieux le terrain de chasse qui lui est proposé, par de successifs coups de sonde.

 

L'ALLURE  et  le  GALOP

C'est   son   allure   qui   le   différencie   principalement   par   rapport   aux   autres   variété  de setters.

Son  galop est facile, élégant, rapide, fluide et souple, rasant et près de terre. Le port de tête est dans le prolongement de la ligne de dos et constamment à la recherche d'émanations.

La  queue est portée dans le prolongement de la colonne vertébrale, sans fouaillement avec tendance à être basse (en cimeterre).

 

L'ARRÊT, LE COULE, LE PATRON

Lorsqu'il  rentre  dans  le  champ  d'une  émanation  tout  son  corps  s'abaisse  encore plus près du sol. Seule  sa  tête  reste  haute  au  dessus  de  la  végétation. La  tension du corps est extrême, tel un félin.

Il remonte alors dans le cône d'émanation, le plus directement possible, en ralentissant son allure parfois par  petites  foulées  rapides  et saccadées, pour s'approcher au plus près du gibier. Puis il se tétanise à l'arrêt, la  queue  tendue, légèrement  arquée. Plus  l'émanation  est  proche  et  subite, plus  l'arrêt sera rasant et près de terre. Son coulé est une des caractéristiques de la race. Sur un gibier qui se défile, il le suit   et  s'en  rapproche  dans  une  reptation  (action de ramper)  exceptionnelle, concentrant  toute  sa volonté à ne pas perdre le contact afin de le bloquer tel un félin.

Le Patron du setter anglais est à l'image de sa personnalité : fluide, souple, souvent dans le style de ses arrêts.

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le  SETTER  IRLANDAIS, un  chien  qui  ne  peut  laisser  indifférent...

Les  grandes  aptitudes  du  Setter  Irlandais  à  chasser  le gibier naturel et sauvage en font un chien roi pour chasser la bécasse.

Jean avec son diable rouge Tomy Champion de France St Hubert
Jean avec son diable rouge Tomy Champion de France St Hubert

Ce    Setter    rouge,  dit    le   " diable rouge ",   est   d'une   énergie

débordante,  fougueux,  entreprenant. C'est  un  chien sportif, noble

et  d'expression   ardente.  Intelligence,  adaptabilité,  endurance  et

résistance  à  toute  épreuve, sont  autant  d'atouts qui permettent à

cet  athlète  d'exercer l'activité pour laquelle il a été créé : la chasse.

L'Irlandais excelle sur tous les terrains. Sa quête est rapide et ample

mais   il   sait   garder   le   contact   lorsque   le   milieu " se ferme ".

Il  a un odorat très développé et d'une grande finesse qui lui permet

des  prises d'émanations autoritaires. Son arrêt est intense et précis

ce  qui explique que les faux arrêteurs soient inconnus dans la race.

Il adore le marais et il est bon retriever. La bécasse, la bécassine, le perdreaux,  le  tétras  font  partie  de  ses  gibiers préférés. C'est un chien d'arrêt destiné à chercher au galop, sur des terrains lourds et couverts, un gibier rare dans de vastes espaces.

Ceci  explique  qu'il  sait  construit  pour  la vitesse : sa morphologie lui permet de courir à une vitesse de course. Son   apparence   est  sportive, donnant  l'impression  générale  que  si  on  le lâche, il  volerait : sans chair superflue, sans muscles grossiers, tout d'acier et de tension.

Son  club  a  pour  maxime : " Noblesse, Vivacité et Légèreté ". C'est ce que cherchera chaque chasseur, amateur,  éleveur,  lorsqu'il  se  met  en  quête  de  la  beauté véritable du Setter Irlandais. A l'origine, les Setters  Irlandais  ayant  été  élevés  comme chiens de perdrix et comme chiens de grouse, leur style sur ces  oiseaux  peut  être  considéré  comme  la  référence. Ils  en  ont gardé une quête ample et rapide et utilisent le terrain avec intelligence et précision.

Très  affectueux, ces  chiens sont des compagnons très appréciés. Leur éducation sera ferme mais sans brutalité.

Maintenant avec sa bonne représentation en field-trial de printemps, il arrive à y obtenir des résultats de tout  premier  plan. L'image  du  chien trop fougueux qu'il traînait depuis de trop nombreuses années est en  train  de  céder  le  pas  à  celle  du  chien  spécialiste  de gibier naturel. Un chien qui ne peut laisser indifférent  et  qui  se  fait plus remarquer actuellement par la qualité de son travail, que par la beauté de sa robe.

Le  setter  Irlandais  d'aujourd'hui  est  sans  lourdeur, rapide  et  entreprenant. Surtout, le  caractère est parfait : obéissance, souplesse, fermeté à l'arrêt, dent douce, tout y est.

Il  s'adapte facilement  aux  situations  les  plus  diverses  pour  combler le chasseur en quête d'émotions authentiques.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE  SETTER  GORDON

Ci-contre,  Nïger,  Vainqueur du derby des jeunes Tialer GT et Champion   de   conformité   au   standard,   vainqueur   de  la Nationale d'élevage avec 148 chiens engagés.

Remarquable   chien   de  chasse  quand  il  est  bien   né, le  Setter Gordon  est  bien  qu'en  infériorité  numérique, l'égal  dans un style différent  de  son  cousin  le  setter  anglais. D'un  tempérament plus calme, le  setter  Gordon se distingue de son cousin anglais par son style. Un Gordon doit aller aussi loin et aussi vite que le meilleur des autres setters.

Les  résultats  actuels  le  prouvent  avec  de nombreux champions de field-trials. Ni moins entreprenant,

ni  moins  rapide, il  se  différencie  par  sa  façon  de chasser, où le setter anglais sera souple et félin, le Gordon  sera  puissant et " cassera du bois ", où le setter anglais amorcera un coulé ouateux, le Gordon remontera  avec  grande  autorité, pour  bloquer  à  coup  sûr. Ici  ressort le tempérament excessivement chasseur du setter Gordon, on pourrait dire à la limite qu'il est  " viandard ".

Les  qualités  de  nez  du  Gordon  sont  reconnues  par  tous, tant  il  est  sûr dans ses prises de points.

Il est fréquent de dire de lui qu'il ne " ment jamais ". Il a la science pour remonter une émanation et coller au gibier pour le bloquer parfaitement.

Où  le  setter Gordon fait la différence par rapport à toutes les autres races de chiens britanniques, c'est par  son  endurance, car  il  est  capable de chasser plusieurs jours, sans baisser de pied où accuser de fatigue. Il  saura  se  ressourcer  au  soir d'une longue course en plaine derrière les perdrix grises, ou se coucher  en  rond, tout fumant au soir d'une journée de chasse, dans un marais qui commence à " frisé", balayé par un vent d'est qui vous glace jusqu'aux os.

Au  soir  d'une  journée  à  la  bécasse, il saura penser ses plaies, lécher ses pattes, pour au lendemain, même   s'il  fait  semblant  de  dormir, bondir  au  premier  tintement  de  la  cloche  que  son  maître,  par inadvertance, aura  fait  bouger en prenant sa veste. Ces réflexes là ne trompent pas et son bien l'image même de ce que doit être un setter Gordon de chasse.

Ce  chien  très  endurant, capable  de  chasser plusieurs jours sans accuser de fatigue est avant tout un chien  de  chasseur, de  tempérament  setter par essence. Il voue un amour et un attachement profond à son  maître, même  s'il  est  conduit  par  une  autre  personne, il  n'oubliera  jamais  celui  qui l'à dressé. D'arrêt  très  sûr et très ferme ce qui fait sa renommé auprès des chasseurs, il a su se distinguer sur des terrains où la difficulté donne un goût de bien acquis au gibier prélevé.